Loading watson media player

Did You Know?

Les comportements européens vis-à-vis de la durabilité : Une enquête de YouGov pour le compte de GROHE donne un aperçu de la situation

Le sujet de la durabilité a récemment fait l'objet d'une attention accrue en raison de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique 2021 (également connue sous le nom de COP26) qui s'est tenue du 31 octobre au 12 novembre à Glasgow, en Écosse. En tant que marque qui poursuit une démarche de développement durable depuis des décennies, les questions climatiques et environnementales sont d'une importance capitale pour GROHE. Par conséquent, à l'approche de la conférence, la marque a confié à YouGov une enquête représentative dans sept pays européens - évaluant les positions européennes vis-à-vis de la durabilité dans la politique, mais aussi dans la vie quotidienne. Au total, plus de 7 000 participants d'Allemagne, d'Italie, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de France, du Danemark et de Russie y ont pris part.

Quelles sont les principales conclusions ?

Quelles sont les positions des Européens face à la crise climatique ? Dans quelle mesure les gens sont-ils satisfaits de la politique climatique et environnementale de leur pays ? Que représente pour eux la durabilité ? Telles étaient les principales questions auxquelles le sondage de GROHE a apporté des précisions. Elle a montré que 56 % des personnes interrogées étaient au courant de la tenue de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique de 2021. En ce qui concerne la politique climatique et environnementale dans leurs pays respectifs, la majorité des personnes interrogées (57 %) sont insatisfaites. Les opinions divergent en ce qui concerne l'objectif de 1,5 degré de l'accord de Paris de 2015 : 47 % des personnes interrogées sont certaines qu'il ne sera pas atteint.

Quelle est la position des consommateurs sur l'achat de produits durables ?

Qu'est-ce qui est le plus important lors de l'achat d'un produit ? Doit-il être respectueux de l'environnement ou le prix est-il finalement plus important que les autres caractéristiques du produit ? Selon le sondage, 53 % des personnes interrogées ont déclaré que le prix d'un produit était important, tandis que 32 % accordent plus d'attention à la notion de durabilité. En ce qui concerne les caractéristiques qu'un nouveau produit devrait présenter, les principales raisons d'achat sont l'économie de plastique (54 %), l'économie de déchets (53 %) et l'économie d'énergie (51 %) - autant de caractéristiques qui contribuent à une consommation plus responsable des produits.

À pays différents, habitudes différentes : Quelles ont été les plus grandes différences culturelles en matière de comportements vis-à-vis de la notion de durabilité ?

L'étude a révélé que les Danois sont les plus sensibilisés à la réduction des émissions de CO2 durant le processus d'achat. En Russie, les questions climatiques sont beaucoup plus importantes pour les personnes vivant dans les zones rurales que pour les citadins. Alors que les Allemands s'attachent à éviter les déchets et les déchets plastiques, les Français sont ceux qui font le plus attention à la dimension durable d'un produit lors de leurs décisions d'achat. En ce qui concerne l'objectif de 1,5 degré, les Britanniques, ainsi que les Français et les Néerlandais, sont les plus pessimistes quant à la possibilité de l'atteindre. En ce qui concerne leur propre politique climatique nationale, les Italiens sont les plus insatisfaits. En réponse à la question de savoir qui a le plus d'influence sur la transformation de la société en matière de développement durable, les Néerlandais sont les plus convaincus du devoir des entreprises dans ce domaine.

Quels sont les principaux moteurs de la transformation vers une plus grande durabilité ?

Selon les personnes interrogées, les principaux moteurs de la transformation vers une plus grande durabilité sont les réglementations gouvernementales (37 %), les actions des entreprises (27 %) et leurs propres actions individuelles (21 %). Si l'on considère l'aspect des actions des entreprises, GROHE et LIXIL ont été des moteurs proactifs dans le contexte de l'action durable depuis de nombreuses années déjà. GROHE s'est engagé dans la durabilité depuis 2000. La marque LIXIL a posé très tôt les bases d'une économie circulaire neutre sur le plan climatique et économe en ressources dans l'ensemble de sa chaîne de valeur. La marque prend en compte ce processus circulaire avec des innovations telles que les produits certifiés Cradle-to-Cradle® qui utilisent des matériaux mais ne les consomment pas. Les entreprises sont des moteurs importants de la transformation vers un avenir régénératif et - comme le montrent les résultats de l'enquête - sont également perçues comme telles.

Que fait GROHE ensuite ?

En gardant à l'esprit les conclusions de l'enquête YouGov, GROHE est animé par la volonté d'étendre la neutralité en CO2 à sa propre chaîne de fabrication et d'éliminer totalement le plastique à usage unique. Alors que GROHE produit déjà de manière neutre en CO2 depuis 2020, la marque continuera à réduire son empreinte carbone à l'avenir. Par exemple, un nouveau parc solaire est actuellement en cours de construction sur le site de production de GROHE à Hemer. En plus de cela, GROHE a éliminé 34 millions d'emballages en plastique jusqu'à présent et est en passe d'atteindre son objectif d'éliminer le plastique de tous les emballages de ses produits au printemps 2022.

Plus d'├ępisodes

WTD
Did You Know: Journée mondiale des toilettes 2021
Thermostats
Did You Know: Thermostatiques
GROHE_Tipp1_Regenwasser
Did You Know: Earth Overshoot Day
GROHE History_building GROHE Armaturen_with workforce
Did You Know: Histoire GROHE